• Promouvoir une éducation post-secondaire qui est accessible, financée publiquement et de haute qualité. Ceci inclut l’élimination des frais de scolarité pour les étudiants domestiques et internationaux, à tous les niveaux d’éducation post-secondaire
  • Adresser d’autres barrières systémiques et structurelles à l’éducation post-secondaire en améliorant l’aide financière. Certains exemples inclus : l’élimination de l’intérêt sur les prêts étudiants, agrandir les critères d’admissibilité pour le RAFEO et la redistribution des crédits d’impôts vers des bourses basées sur le besoin.
  • Assurer une éducation post-secondaire de qualité en améliorant le ratio étudiant·e/professeur·e, l’accès à la faculté de recherche et le financement des étudiants et professeurs, soutenant des environnements de travail équitable, sécuritaire et de qualité pour tous les travailleurs sur le campus, exiger des politiques équitables et accessibles, centrées sur les principes de gouvernance collégiale.
    • Démontrer notre solidarité en exigeant que le gouvernement fédéral reconnaisse ses obligations de traité et assure l’accès à une éducation de qualité pour tous les peuples Autochtones. Ceci implique, à un minimum, l’élimination du plafond de financement pour le Programme de soutien aux étudiants de niveau postsecondaire et le rendre accessible pour tou·te·s les étudiant·e·s éligibles.