GSAÉD 2022 PARTIAL ELECTIONS
~
ÉLECTIONS PARTIELLES 2022 DE LA GSAÉD
 

Humanities Representative for the University of Ottawa Senate

Représentant des sciences humaines au Sénat de l’Université d’Ottawa

Devin Biocchi

Studying as a graduate student in philosophy at the University of Ottawa has allowed me the opportunity to become more involved in school politics and help guide it toward helping students improve their opportunities for success and do my best to make sure that the student voice is heard. I have been involved with the GSAÉD since 2021 in various committees and forums related to the governance and the implementation of university bylaws like the Student Rights and Responsible Conduct policy recently enacted by the university. I have often wanted to engage with my community more directly but never felt I could give community engagement my all while I was training as a semi-professional track and field athlete in my undergrad. I am grateful to have the opportunity to be able to be part of improving the student experience for students. Currently, I am writing my master’s thesis in the philosophy of law within the department of philosophy. In allowing me to represent students as the humanities representative at the University of Ottawa Senate, I hope to increase the student voice at the senate and increase representation. As it stands, there are only two positions available for graduate representatives. Increasing the capacity for positions in the senate will help to steer policy at the university that more accurately represents the interests of students, which I believe makes up the soul of our university. Additionally, I hope to work with the Senate with passed issues regarding academic freedom and help to improve how the university can better respect the interests of both students and professors.

Étudier en tant qu’étudiant de deuxième cycle en philosophie à l’Université d’Ottawa m’a permis de m’impliquer davantage dans la politique de l’école et de l’orienter vers l’amélioration des chances de réussite des étudiants et de faire de mon mieux pour que la voix des étudiants soit entendue. Je suis impliquée avec la GSAÉD depuis 2021 dans divers comités et forums liés à la gouvernance et à la mise en œuvre des règlements universitaires comme la politique sur les droits des étudiants et la conduite responsable récemment adoptée par l’université. J’ai souvent voulu m’engager plus directement auprès de ma communauté, mais je n’ai jamais eu l’impression de pouvoir m’y consacrer pleinement alors que je m’entraînais comme athlète semi-professionnel en athlétisme pendant mes études. Je suis reconnaissant d’avoir la possibilité de participer à l’amélioration de l’expérience des étudiants. Actuellement, je rédige ma thèse de maîtrise sur la philosophie du droit au sein du département de philosophie. En me permettant de représenter les étudiants en tant que représentante des humanités au Sénat de l’Université d’Ottawa, j’espère augmenter la voix des étudiants au Sénat et accroître la représentation. À l’heure actuelle, il n’y a que deux postes disponibles pour les représentants des diplômés. En augmentant le nombre de postes au sénat, nous pourrons orienter les politiques de l’université de manière à représenter plus fidèlement les intérêts des étudiants, qui constituent, selon moi, l’âme de notre université. En outre, j’espère travailler avec le Sénat sur les questions relatives à la liberté académique et aider à améliorer la façon dont l’université peut mieux respecter les intérêts des étudiants et des professeurs.


GSAÉD Board Representative for the Physics Department

 Représentant au conseil d’administration de la GSAÉD pour le département de Physique

Jesse Thompson

In September of 2020, I started at uOttawa in the midst of a pandemic. I was fortunate to be introduced to active members of our graduate student association who worked tirelessly to preserve student life and allow for new students to feel welcome, included, and like they belong. I watched as they formed new EDI positions within the department and set a great example in a field which has a great deal of struggles to be dealt with. Through planning great events held for graduate students, they allowed for a community to be built which I was happy to be a part of. With them stepping down and graduating from these positions, I hope to continue in their work of enhancing student life for physics and other departments here at uOttawa, making everyone feel welcome, happy, and like a part of a great community.

J’ai commencé à l’Université d’Ottawa en pleine pandémie, en septembre 2020. J’ai eu la chance d’être présenté à des membres actifs de notre association d’étudiants diplômés qui ont travaillé sans relâche pour préserver la vie étudiante et permettre aux nouveaux étudiants de se sentir les bienvenus, inclus et à leur place. Je les ai vus créer de nouveaux postes d’IDE au sein du département et donner le bon exemple dans un domaine où il y a beaucoup de difficultés à surmonter. En organisant de grands événements pour les étudiants diplômés, ils ont permis la création d’une communauté dont j’étais heureux de faire partie. Avec leur départ et l’obtention de leur diplôme, j’espère poursuivre leur travail d’amélioration de la vie étudiante en physique et dans les autres départements de l’Université d’Ottawa, afin que chacun se sente bienvenu, heureux et membre d’une grande communauté.